Moscou prend à la légère l’impact des sanctions occidentales

Moscou prend à la légère l’impact des sanctions occidentales

L'impact des sanctions occidentales contre la Russie décidées à la suite de l'annexion de la Crimée par Moscou, ''engendrent quelques perturbations mais ne sont pas trop douloureuses'', a déclaré dimanche le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

"Je ne dirais pas que ces sanctions sont ridicules et que nous n'en avons rien à faire…

Ce sont des choses déplaisantes qui ne nous font pas plaisir mais elles ne sont pas douloureuses. Nous avons connu des temps plus durs", a dit Sergueï Lavrov à la télévision russe.

Il a également fait savoir que plusieurs réunions entre diplomates occidentaux et responsables russes avaient été annulées en raison des sanctions.



Le chef de la diplomatie russe rencontrera dans la soirée à Paris le secrétaire d'Etat américain John Kerry pour examiner les moyens de résoudre la crise en cours au sujet de l'Ukraine, la plus grave entre l'Est et l'Ouest depuis la Guerre froide.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *