Naufrage de Lampedusa: Quelles alternatives aux traversées périlleuses ?

Naufrage de Lampedusa: Quelles alternatives aux traversées périlleuses ?

Le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) a indiqué, vendredi, œuvrer pour « des alternatives efficaces » aux traversées périlleuses de la Méditerranée, au lendemain de la mort de 130 migrants dans le naufrage d’un bateau près de l’île italienne de Lampedusa.

« Nous œuvrons activement avec les pays de la région pour fournir des alternatives efficaces aux personnes qui projettent de recourir à ces traversées périlleuses, afin qu’elles ne risquent pas leur vie », a indiqué le HCR dans un communiqué.

Le Haut-commissaire, Antonio Guterres, s’est dit consterné par « l’expansion du phénomène planétaire des migrants, ainsi que des personnes fuyant le conflit ou la persécution, qui périssent en mer ».

Le bateau, qui avait commencé son voyage depuis la Libye, a pris feu à une distance de 1,5 mille nautique de la côte. Seuls 147 passagers ont pu être secourus en mer sur un total de près 500 personnes, ce qui laisse craindre un bilan d’environ 300 morts.

La tragédie de jeudi est la seconde catastrophe maritime cette semaine au large des côtes italiennes. Lundi, treize hommes s’étaient noyés au large du sud de l’Italie dans leur tentative de gagner la côte à la nage.(

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *