Nouveau tête-à-tête Zemin – Bush

Jiang Zemin, 76 ans, effectuait à partir de ce mardi l’un de ses derniers grands voyages à l’étranger en tant que secrétaire général du Parti communiste chinois et surtout en tant que chef d’Etat. Il devrait en effet quitté sa première fonction lors du congrès du parti le 8 novembre à Pékin, et la deuxième à l’issue de son mandat en mars 2003.
Pour sa troisième rencontre avec son homologue américain en un an, il a donc réuni une forte délégation dont le vice-Premier ministre Qian Qichen, le ministre des affaires étrangères Tang Jiaxuan, et celui du Commerce, Shi Guangsheng. Le numéro un chinois, également accompagné de son épouse, doit se rendre à Houston, dans le Texas, avant de retrouver George W. Bush dans son ranch de Crawford. Au menu du tête-à-tête entre les deux présidents : le dossier irakien et la future résolution onusienne, sans oublier le récent aveu nucléaire de la Corée du Nord et la question de l’île de Taïwan.
Dans son ranch texan, le chef de la Maison-Balnche essaiera surtout de convaincre le président chinois de l’utilité d’une intervention militaire en Irak, option à laquelle Pékin est opposé, plaidant pour une solution politique et pacifique du problème, et insistant pour que toute décision vienne de l’ONU. Au mieux, le président Bush pourrait obtenir de la Chine qu’elle n’utilise pas son droit de veto lors du vote de la future résolution par le Conseil de sécurité. Jiang Zemin, lui fera certainement valoir sa position sur Taïwan, considérée comme une province rebelle par Pékin et jusque-là soutenue militairement par les Américains.
Dimanche soir, l’ambassadeur chinois aux Etats-Unis, Yang Jiechi, avait déjà déclaré que Washington envoyait de plus en plus «de mauvais signaux» aux indépendantistes taiwanais, laissant planer le doute sur l’arrêt de l’appui américain aux velléités indépendantes de l’île. Le président chinois participera après son périple américain au sommet du Forum de la Coopération Economique Asie-Pacifique (APEC), samedi et dimanche au Mexique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *