Nouvel attentat meurtrier à Al-Qods

L’explosion s’est produite, à l’heure de pointe, au centre de la partie occidentale d’Al-Qods. Une réunion, en présence de représentants des principales organisations juives américaines, s’y tenait. La bombe, selon les forces de l’ordre, était bourrée d’éclats de métal. Le bus en question a été ravagé par l’explosion.
L’attentat-suicide a fait sept morts et 44 blessés, dont une vingtaine graves. Cet attentat, qui intervient à la veille de la première audience de la Cour internationale de justice de La Haye sur la ligne de séparation en Cisjordanie a été revendiqué par les Brigades des martyrs d’Al Aqsa, un groupe armé lié au Fatah de M. Arafat. L’auteur de l’explosion est âgé de 23 ans.
Mohamed Zaal est originaire d’un village proche de Bethléem. Un communiqué de la direction palestinienne “juge avec une extrême gravité cet attentat et le moment délibérément choisi pour le commettre à la veille des audiences de la CIJ et alors qu’une campagne internationale de soutien aux droits palestiniens est en cours ». Le Premier Ministre palestinien Ahmed Qorëi, a vivement condamné cet attentat, soulignant que « de tels actes parce qu’ils servent de prétextes à Israël pour poursuivre la construction du mur, les assassinats et les raids contre les civils palestiniens ».
Le ministre israélien de la Justice, Yosef Lapid, n’a pas manqué de signaler que « s’il y avait une clôture autour de Jérusalem il n’y aurait pas eu d’attentat aujourd’hui », ajoutant que « les assassins palestiniens ont montré une fois de plus qu’Israël n’est pas l’agresseur (…) et que la clôture n’a d’autre objet que de sauver des vies ». Alors que La Haye doit commencer à examiner lundi la légalité de l’édification de la frontière séparant la majeure partie de la Cisjordanie d’Israel, des ouvriers ont entamé des travaux pour démonter une partie de la clôture. Il s’agit d’une section de huit kilomètres érigée, il y a plus d’un an.
En effet, des barbelés et des tranchées enclavaient la localité palestinienne de Baka al-Charkia et l’isolaient ainsi du reste de la Cisjordanie. Pour le ministre des Affaires étrangères, Silvan Shalom, le nombre d’attentats a diminué là où la clôture de sécurité est en place.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *