Obama promet de frapper l’Etat islamique « où qu’il soit »

Obama promet de frapper l’Etat islamique  « où qu’il soit »

«Je n'hésiterai pas à agir contre l'EI en Syrie, comme en Irak », a déclaré le président Barack Obama mercredi 10 septembre 2014 lors d'une allocution solennelle à la veille du 13e anniversaire des attentats du 11-septembre.

Le président américain a promis d’étendre les raids menés en Irak depuis le 8 août 2014 en frappant l'EI « où qu'il soit », grâce à la puissance aérienne des Etats-Unis mais aussi en renforçant le soutien aux forces irakiennes d'une part et à l'opposition syrienne modérée d'autre part.

 Dans ce sens, Obama a annoncé qu’ « avec un nouveau gouvernement irakien en place et à la suite de consultations avec les alliés à l'étranger et avec le Congrès, «l'Amérique dirigera une coalition large pour annihiler cette menace terroriste».

Tout en réaffirmant que l'envoi de troupes américaines de combat au sol était exclu, M. Obama a annoncé l'envoi de 475 conseillers militaires supplémentaires en Irak pour soutenir les forces kurdes et irakiennes en termes d'équipement, de formation et de renseignement.

Dans un discours d'un quart d'heure, le président américain a assuré que cette campagne s'inspirerait de celles menées depuis des années contre les islamistes au Yémen ou en Somalie et serait fondamentalement "différente" des guerres en Afghanistan et Irak, initiées par son prédécesseur, George W. Bush.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *