Ouverture à Jeddah de la réunion ministérielle préparatoire du Sommet extraordinaire de l’OCI

Cette réunion débattra de l’ordre du jour du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui comporte un document réalisé par d’éminents oulémas et intellectuels, réunis à la Mecque en septembre dernier, et d’un rapport du comité des hautes personnalités islamiques, créé en 2003.
Le Maroc est représenté à cette réunion par M. Mohamed Benaissa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.
Le sommet, tenu à l’initiative du Roi Abdallah d’Arabie saoudite, sera couronné par l’adoption de la déclaration de la Mecque contenant les "principes  et la vraie vision commune d’un islam modéré" et un programme d’action décennal  portant sur plusieurs questions concernant la politique, la culture, les technologies et la réforme de l’organisation panislamique.
Le document porte sur quatre volets relatifs aux "défis posés dans les domaines politique et médiatique", "l’économie, les sciences et les technologies", "la pensée et la culture islamiques" et "la réforme de l’Organisation de la conférence islamique".
Citée par la presse saoudienne, le porte-parole de l’OCI a souligné que l’organisation devrait fera l’objet d’une réforme "radicale" à travers la révision de sa charte, à condition que cette décision soit adoptée par le Sommet qui verra la participation de 57 Etats.
Le sommet, qui discutera également du budget de l’organisation qui devrait être porté de 15 millions dollars actuellement à 30 millions et de la question palestinienne, principale préoccupation de l’Organisation, verra la participation des représentants de plusieurs organisations et instances internationales dont les Nations unies, l’Union européenne, la Ligue arabe et le Conseil de la coopération du Golfe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *