P.O : Agressions non-stop

P.O : Agressions non-stop

La violence d’un côté et la résistance de l’autre. Les Israéliens ne cessent de perpétrer toutes formes de violence et avec tous les moyens contre les Palestiniens, au moment où ces derniers, chez eux, sur leur terre, sans moyens, affamés, assiégés, résistent et réagissent parfois à l’égard de la politique raciste et belliqueuse du Premier ministre israélien Ariel Sharon. Et lorsqu’ils réagissent, les Etats-Unis d’Amérique et l’Etat sioniste d’Israël les traitent de terroristes et mettent en garde le leader palestinien Yasser Arafat. Dimanche soir, trois Israéliens ont été tués dans une attaque près d’une colonie juive en Cisjordanie, quelques heures après que l’armée israélienne eut annoncé le déploiement de renforts dans les territoires occupés. Une source militaire israélienne a confirmé le bilan des morts, indiquant que l’attaque avait eu lieu dans le village d’Ein Yabrud, près de la colonie d’Ofra, au nord de Ramallah. Les Palestiniens ont lancé des explosifs sur un véhicule dans lequel circulaient les quatre Israéliens, avant de mitrailler le véhicule, a indiqué la radio militaire israélienne. Un échange de tirs, qui a duré une vingtaine de minutes, s’est ensuivi, alors que les services d’urgence israéliens tentaient d’évacuer les blessés, a ajouté la radio. Des sources militaires israéliennes ont affirmé que des recherches avaient été lancées dans le secteur pour retrouver les assaillants. L’attaque a été revendiquée par les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa qui affirment dans un communiqué avoir pris pour cible une patrouille militaire israélienne. Après cette attaque, la riposte musclée israélienne ne s’est pas fait attendre. Des avions, F-16, des chars équipés de missiles sophistiqués ont effectué des raids dans les territoires palestiniens. Perquisition de maisons, arrestation de civils, intimidation des Palestiniens. Tel est le comportement des soldats israéliens. Lundi, deux Palestiniens ont été tués dans un raid aérien israélien qui a visé une voiture circulant à Gaza. Un des deux tués, Khaled Al-Masri, 28 ans était membre des Brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas. Selon des sources hospitalières, ce raid israélien a fait deux morts et huit blessés, dont quatre étaient grièvement atteints. Ces nouvelles morts portent à 3.555 le nombre de personnes tuées depuis le début de l’Intifada fin septembre 2000, dont 2.643 Palestiniens et 846 Israéliens. Peu avant, douze Palestiniens dont deux enfants avaient été blessés dans un premier raid aérien israélien à Gaza. De même, des hélicoptères israéliens ont tiré deux missiles sur un pick-up à Gaza (Bande de Gaza), tuant deux Palestiniens et blessant 12 autres, dans le deuxième raid aérien en moins de trois heures sur cette ville. Parmi les 12 blessés, quatre étaient dans un état grave, selon des responsables hospitaliers. Ces agressions israéliennes s’opèrent sans susciter la moindre réaction de la Maison-Blanche qui réagit rapidement lorsque les Palestiniens répondent aux comportements agressifs de Sharon par des attaques-suicides.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *