Pakistan : Au moins 10 morts et 40 blessés dans une attaque contre un tribunal

Pakistan : Au moins 10 morts et 40 blessés dans une attaque contre un tribunal

Au moins dix personnes ont été tuées et 40 blessées vendredi 2 août 2016 lorsqu’un kamikaze s’est fait exploser dans un tribunal de la ville de Mardan, dans le nord-ouest du Pakistan, a indiqué la police.

L’assaillant a lancé des grenades avant d’activer sa veste explosive au milieu de la foule.

« Au moins dix personnes ont été tuées, dont deux policiers », a indiqué un fonctionnaire de la police, Faisal Shehzad.

L’attaque, qui n’a pas encore été revendiquée, intervient trois semaines après un attentat-suicide particulièrement sanglant qui a visé le barreau de Quetta, capitale de la province du Baloutchistan, dans le sud-ouest du pays.

Le 8 août dernier, un kamikaze s’était fait exploser devant les urgences de l’hôpital civil de Quetta, où une dense foule était réunie pour rendre hommage à un avocat assassiné quelques heures plus tôt. 

Cet attentat, le deuxième le plus meurtrier depuis le début de l’année au Pakistan avec 70 à 93 morts et plus de 130 blessés, a été revendiqué par Jamaat ul-Ahrar, une faction particulièrement violente des talibans pakistanais. 

Un autre attentat a visé un quartier populaire chrétien vendredi matin à Peshawar, capitale de la province de Khyber Pakhtunkhwa, située à environ 60 km à l’ouest de Mardan.

Avocats, juges, écoliers et communautés chiite et chrétienne sont les cibles privilégiées de ce groupe fondamentaliste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *