Paris n’exclut pas de participer à une force de paix à Haïti

Jacques Chirac a déclaré que la France n’excluait pas de participer à une force civile de paix à Haïti. Le président français a souhaité « une solution pacifique et durable » à la crise haïtienne, dénonçant une « gestion désastreuse » du pays.
« La France n’exclut pas de contribuer à une force civile de paix qui serait constituée pour l’essentiel de ressortissants de la région et dont la mise en place relève d’une décision du Conseil de sécurité de l’Onu », a-t-il dit lors d’une conférence de presse a Budapest, où il achève une visite officielle de deux jours en Hongrie. « La Caricom (Communauté des Caraïbes) a proposé un plan de sortie de crise qui a été accepté par le président (Jean-Bertrand) Aristide, qui est, semble-t-il, de plus en plus critiqué », a poursuivi Jacques Chirac. « L’opposition doit donner sa réponse aujourd’hui. Nous espérons que ce plan pourra être mis en oeuvre pour permettre de faciliter un dialogue politique débouchant sur une solution pacifique et durable de la crise », a-t-il indiqué. « Seul un processus de négociations peut permettre de sortir de cette crise dramatique dans un pays l’un des plus pauvres du monde et qui, il faut bien le reconnaître, est depuis bien longtemps géré de façon désastreuse », a ajouté le chef de l’Etat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *