Pékin envoie des inspecteurs contrôler ses produits laitiers

La Chine a envoyé des bataillons d’inspecteurs contrôler ses sociétés laitières et ses médias officiels réclamaient la chasse aux coupables, au moment où se multiplient les alertes dans le monde aux produits chinois contaminés par de la mélamine. Plus de 5.000 inspecteurs ont été dépêchés par l’Administration de supervision de la qualité dans tout le pays pour s’assurer que les produits laitiers sont sains, a rapporté le Quotidien du Peuple. Les inspecteurs ont pour tâche de vérifier que tous les produits à base de lait répondent aux normes de qualité, a précisé l’organe du Parti communiste chinois. Cette mesure est la plus récente prise par la Chine pour tenter d’endiguer le scandale de la contamination de ses produits laitiers par de la mélamine qui a eu un effet désastreux dans le monde pour l’image du « made in China». Le scandale a déclenché des vagues massives de retraits de produits à base de lait chinois sur tous les continents et touché des multinationales telles Nestlé ou Unilever. L’adjonction de la mélamine – une substance toxique officiellement interdite dans l’alimentation en Chine – dans du lait en poudre frauduleusement coupé avec de l’eau, pour le faire apparaître plus riche en protéines, a provoqué la mort de quatre nourrissons et rendu malades plus de 53.000 enfants dans le pays.


• Marianne Barriaux (AFP)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *