Périscope : L’affront

L’invocation des attentats du 11 septembre dans le Proche-Orient continue parfois de provoquer au mieux un haussement d’épaules. «Vous y croyez, vous, à la thèse d’un attentat d’Al Qaïda ? ! Personne n’est dupe». Pratiquement unanime, même au sein des intellectuels, ce déni n’y peut pourtant rien : le 11 septembre reste perçu, à tort ou à raison, comme une mystification et une grande manipulation américano-israélienne. De l’intox, quoi. Pris dans leurs contradictions quotidiennes, d’aucuns, au Proche-Orient et ailleurs, en sont venus à se tromper complètement sur la gravité de ce qui s’était passé à New York ce 11 septembre, donnant l’impression de passer à côté de l’Histoire.
L’Histoire se répète et ce sont une fois de plus les Arabes qui en paient le prix.
La confusion est entretenue par la personnalité même des auteurs des attentats, qui reste une énigme. Bien qu’ils soient supposés avoir été animés d’une haine farouche envers les Etats-Unis, il existe peu de preuves concrètes et publiquement connues de leur état d’esprit, de la manière dont ils ont été recrutés et du moment où ils étaient informés de leur mission. Quoi qu’il en soit, rien ne peut nous faire oublier l’horreur de cette journée et la compassion que nous ressentons pour ceux qui ont péri ce jour-là. Nous sommes encore sous le choc. Plus de 90 pays ont perdu des fils et des filles, assassinés ce 11 septembre pour la seule et unique raison qu’ils avaient choisi de vivre aux Etats-Unis.
Il y aura d’autres occasions d’analyser les causes de ces attentats. Cet examen est indispensable. En attendant, le 11 septembre doit être une source d’inspiration pour nous aider à créer un monde meilleur, plus juste, plus équitable et plus pacifique pour tous. Nous pensons à tous les peuples qui souffrent de la terreur exercée par un occupant, de discrimination ou de dictature.
Il ne saurait y avoir d’affront plus grand à l’esprit et à la raison d’être de l’humanité que l’expansionnisme israélien et la répression systématique entretenue contre le peuple palestinien.
La politique d’Israël est un affront à l’humanité. Il faut y mettre fin pour que personne ne se serve plus de la cause palestinienne pour justifier l’horreur.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *