PO : Netanyahu en campagne contre Arafat

Il en avait fait une des conditions -vaines- de son retour dans le cabinet Sharon il y a quelques jours, et le tout nouveau ministre israélien des Affaires étrangères ne semble pas homme à changer facilement d’avis. Alors que les prochaines élections législatives anticipées du 28 janvier 2003 se préparent dans un contexte délicat, avec l’instabilité régionale, la crise économique nationale et la menace d’un conflit avec l’Irak, l’ex-premier ministre a trouvé son thème de campagne : Yasser Arafat. Pourquoi tant d’«honneurs» ? Le chef de la diplomatie israélienne a déclaré devant des membres de son parti le Likoud, dont il brigue la direction, que le président de l’Autorité palestinienne était le «chef des meurtriers» responsables de l’attaque de dimanche dans un kibboutz où cinq Israéliens ont été tués. «J’expulserai Arafat quand je serai Premier ministre», a affirmé Netanyahu. Refusant de céder aux exigences de son rival, Ariel Sharon avait expliqué la semaine dernière qu’il s’était engagé auprès du président américain à ne pas expulser Y.
Arafat et à ne pas intenter à sa vie. Mardi, il a répondu à son adversaire dans la course à la direction du Likoud et du prochain gouvernement, que «ce n’est pas avec des slogans que la sécurité sera assurée».
Israël avait d’ailleurs commencé lundi soir à riposter à l’attaque palestinienne de dimanche par l’occupation du camp de réfugiés de Tulkarem, au nord de la Cisjordanie, d’où serait originaire l’assaillant. Les blindés se sont retirés mardi à l’aube sans procéder à des arrestations, selon des témoins.
Le porte-parole de l’armée israélienne s’est refusé à tout commentaire sur cette opération. «Les forces de Tsahal ont détruit cette nuit dans le village de Shouweïkeh, au nord de Tulkarem, la maison de Mohammad Naïfeh Abou Rabya, un haut responsable du Fatah qui a procédé à l’envoi du terroriste» auteur de l’attaque, a-t-il simplement indiqué. L’attaque de Metzer avait été revendiquée par les Brigades des martyrs d’al-Aqsa, groupe armé lié au Fatah.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *