Polémique : Quand Céline Dion donne son point de vue sur les musulmans…

Polémique : Quand Céline Dion donne son point de vue sur les musulmans…

La chanteuse québécoise a manqué l’occasion de se taire, ou du moins de modérer ses propos, en abordant un sujet très sensible qui risque de lui coûter quelques fans… 

 

Dans une interview accordée au journal canadien Macleans, Céline Dion est questionnée sur la très polémique charte des valeurs, dénoncée par Amnesty International comme une atteinte aux droits fondamentaux et comme une stigmatisation des femmes vulnérables.  Pour rappel, cette charte prévoit, entre autre recommandations, l’encadrement du port des signes religieux ostentatoires et l’obligation de découvrir son visage lorsqu’on donne ou reçoit un service de l’Etat. Autrement dit, la communauté musulmane canadienne se sent directement visée et réagit très mal à cette charte…

 

 A cette question, celle qui a est souvent désignée comme la meilleure ambassadrice du Québec, répond « C’est une question très délicate car en y répondant je vais blesser certaines personnes, plaire à d‘autres mais en même temps, il faut bien avoir une opinion.  En ce qui me concerne, il ne s’agit pas de la question du voile- c’est au-delà de ça. Je n’ai rien contre la manière de s’habiller des gens, mais je considère que lorsqu’une personne se rend à  l’hôpital, et que cette personne vit au Québec, un  pays qui l’a accueillie, lui a ouvert les bras pour qu’elle puisse vivre dans un monde meilleur… Cette personne se doit de respecter les règles de ce pays. »

 

Et de poursuivre «  Si le docteur est un homme ou une femme, peu importe, vous allez consulter le docteur chez qui on vous envoie. Vous ne pouvez pas dire : « Ma religion m’interdit de consulter un médecin homme ou femme ». En ce qui me concerne, le problème se situe là. Si je vais voir un docteur et que celui-ci est gay, je n’aurai aucun problème avec ça. Ca ne devrait pas être un sujet de débat. »

 

Questionnée ensuite sur  son engagement auprès des femmes, elle qui a toujours affirmé soutenir la cause féminine, la chanteuse répond : « Bien sûr ! C’est juste que ces femmes qui ont leurs coutumes doivent s’adapter à notre pays. Elles ne doivent pas changer nos lois. » 

 

«  Ce n’est pas parce qu’on a beaucoup d’anglicans ou de femmes voilées dans une classe qu’il faut retirer la croix catholique des murs ou enlever les arbres de Noel. »

 

« En ce qui me concerne, si je vais vivre dans leur pays et que je dois me voiler, je le ferai. »

 

No comment…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *