Port du burkini en France : plus de 37 femmes ont été verbalisées

Port du burkini en France : plus de 37 femmes ont été verbalisées

Au moins 37 femmes ont été verbalisées parce qu’elles portaient un burkini, en vertu des arrêtés municipaux interdisant cette tenue de bain, qui ont été pris dans 31 villes de France, rapporte lundi la chaîne d’information, LCI citant une source policière.

La majorité des procès-verbaux ont été dressés à Nice, avec un total de 26 PV dimanche, à la mi-journée, selon des chiffres révélés par la chaîne.

Dans les autres villes, le nombre de verbalisations est resté relativement faible, alors que la saison estivale touche à sa fin. Six PV ont été dressés à Cannes, deux à Vallauris Golfe-Juan, deux à Théoule-sur-Mer et un à Saint-Laurent du Var, d’après un état des lieux établi vendredi dernier, a indiqué la chaîne.

Selon la chaîne, des dizaines de villes – telles que Leucate, Cogolin ou encore Le Touquet – ont pris des arrêtés anti-burkini mais aucun procès-verbal n’y a été dressé. Des contrevenantes ont, par endroit, été priées de se plier à l’arrêté.

Il convient de rappeler que le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative de France a suspendu, vendredi, un arrêté pris par la mairie de Villeneuve-Loubet (sud-est) portant sur l’interdiction de porter un burkini sur ses plages.

Selon le Conseil d’Etat, l’arrêté municipal a « porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *