Près de 250 immigrés illégaux interceptés près de Lampedusa

Un petit chalutier à moteur d’environ 12 mètres de long a été repéré à quelque 20 km au sud de l’île dans la nuit, avec à son bord environ 210 personnes, dont quatre femmes, a indiqué à l’AFP un responsable de la capitainerie du port de Palerme, la capitale de la Sicile.

"Peu après, une autre embarcation, encore plus petite, a été repérée près de la première avec 32 personnes à son bord dont deux femmes", a ajouté cette source.

Tous les migrants ont été transbordés sur les vedettes motorisées des garde-côtes, qui les ont emmenés sur l’île de Lampedusa, située à 300 km des côtes nord de la Libye et à 200 km au sud de la Sicile.

Les migrants devaient être conduits vendredi dans le centre de transit fermé de l’île, dont la capacité d’accueil est de 190 personnes, pour y être identifiés et déterminer s’ils peuvent accéder à une demande d’asile en Italie.

Jeudi, le commandement général des capitaineries de port a indiqué à Rome que 207 embarcations avaient été interceptés en 2005 près des côtes italiennes, avec à leur bord près de 22.000 immigrés clandestins.

70 cadavres de migrants ont été également découverts par les garde-côtes et les douaniers durant la même période.

Selon les estimations de la Communauté catholique de Sant’Egidio, une association caritative, plus de 2.000 immigrants clandestins ont trouvé la mort depuis 1990 dans le naufrage de leurs embarcations alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Italie par la mer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *