Proche-Orient : Abbas espère une «véritable solution» avant fin 2008

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a déclaré lundi à Jakarta qu’il espérait «une véritable solution» au conflit israélo-palestinien avant la fin 2008. «Nous sommes en contact de façon intensive avec Israël dans l’espoir d’aboutir à un document acceptable par les deux parties et par la communauté internationale», a-t-il annoncé lors d’une conférence de presse après avoir rencontré son homologue indonésien Susilo Bambang Yudhoyono.
L’objectif est que ce document «serve de référence pour des réunions futures, puis il y aura des négociations avec les Israéliens et nous espérons aboutir à une véritable solution avant la fin 2008», a-t-il ajouté.
Israéliens et Palestiniens travaillent à la rédaction d’un document conjoint qui servira de base aux négociations censées être lancées dans la foulée d’une prochaine réunion aux Etats-Unis pour parvenir à un accord sur la création d’un Etat palestinien. M. Abbas a aussi estimé que le mouvement islamiste Hamas, «partie de la population palestinienne», ne pouvait être écarté du processus conduisant à la fondation d’un Etat palestinien souverain. «Mais ils ont perpétré un coup d’Etat contre un gouvernement légitime et cet acte est susceptible de diviser et d’annihiler nos efforts pour trouver une solution», a-t-il dit. Le Hamas a pris le pouvoir mi-juin dans la bande de Gaza lors d’affrontements sanglants avec les militants du Fatah, le parti de Mahmoud Abbas. Mahmoud Abbas effectue une tournée asiatique destinée à obtenir le soutien des pays musulmans de la région (Malaisie, Indonésie, sultanat de Brunei) à une réunion internationale sur le conflit israélo-palestinien prévue aux Etats-Unis avant la fin de l’année. Cette conférence, qui devrait se tenir en novembre ou en décembre, a pour objectif de déboucher sur une déclaration commune décrivant la procédure pour les deux parties pour retourner à la table des négociations après sept ans de violences et de paralysie diplomatique. De son côté, Washington espère relancer les négociations pour la création d’un Etat palestinien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *