Proche-Orient : Barghouthi met en garde contre un coup de force du Hamas

Proche-Orient : Barghouthi met en garde contre un coup de
force du Hamas

L’influent chef du Fatah emprisonné en Israël, Marwan Barghouthi, a mis en garde dans des déclarations publiées lundi contre un coup de force du Hamas en Cisjordanie après celui mené par le mouvement islamiste dans la bande de Gaza. «L’Autorité palestinienne se trompe si elle ne prend pas cette possibilité au sérieux, surtout que ses services de sécurité sont très faibles», a déclaré M. Barghouthi dans des déclarations transmises à la presse par son avocat. «Je ne sais pas si les leçons ont été tirées après l’effondrement rapide et humiliant (dans la bande de Gaza) des services de sécurité qui comptent 40.000 hommes ayant coûté beaucoup d’argent au budget palestinien. Lorsqu’ils ont été mis à l’épreuve, ils se sont effondrés et il s’est avéré qu’ils étaient fragiles et infiltrés», a-t-il ajouté.
Dans un communiqué publié lundi, les services de sécurité fidèles au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas ont affirmé avoir déjoué «un putsch que le Hamas planifiait contre l’Autorité palestinienne en Cisjordanie».
Les services de sécurité ont affirmé que ce projet de putsch avait été révélé par des membres de la Force exécutive, une milice du Hamas, arrêtés ces dernières semaines en Cisjordanie. Le Hamas a pris le pouvoir par la force dans la bande de Gaza en juin après avoir mis en déroute les services de sécurité de l’Autorité palestinienne.
M. Barghouthi s’est dit favorable à des élections générales anticipées dans les territoires palestiniens. «Il faut organiser des élections législatives et présidentielle pour que le peuple puisse décider. C’est un moyen de sortir de la crise actuelle et le Hamas doit accepter ces élections», a-t-il dit.Selon lui, tous les mouvements politiques, y compris le Hamas doivent pouvoir y participer. M. Abbas a fait publier dimanche une loi électorale modifiée imposant aux candidats des conditions susceptibles d’exclure les candidats du Hamas de tout scrutin. Aux termes de la nouvelle loi, les Palestiniens voteraient sur la base de listes de parti nationales au lieu de voter au niveau national et local, ce qui pourrait se révéler défavorable au Hamas qui avait écrasé le Fatah aux législatives de janvier 2006. Considéré comme une figure de proue de l’Intifada, Marwan Barghouthi avait été arrêté par l’armée israélienne en 2002 et condamné en juin 2004 à la prison à vie. Très populaire, il est souvent présenté comme un possible successeur de M. Abbas.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *