Quatre acteurs britanniques interrogés par la police après leur retour du festival de Berlin

Selon le quotidien The Guardian, qui a rapporté mardi l’information, les quatre acteurs ont été arrêtés à l’aéroport de Lutton (près de Londres), où ils ont été interrogés par les services de sécurité.

Rizwane Ahmed, l’un des acteurs, a indiqué que la police voulait savoir si le film était destiné à défendre les causes islamiques.

"Ils m’ont posé des questions sur mes positions concernant la guerre en Irak et voulaient savoir si je compte faire d’autres films politiques comme le Chemin de Guantanamo", a-t-il dit, ajoutant qu’une policière lui a demandé s’il était devenu acteur pour faire connaître la lutte des peuples musulmans.

Melissa Parmenter, co-productrice du film, a dénoncé l’interpellation des acteurs, qualifiant cet acte de "scandaleux".

Par ailleurs, un porte-parole de la police de l’aéroport de Lutton a indiqué que les acteurs ont été interrogés en vertu des lois antiterroristes, ajoutant que les personnes concernées ont été libérées au bout d’une heure.

"Les lois antiterroristes nous permettent de procéder à des arrestations en cas de soupçons", a-t-elle ajouté.

Le long-métrage, "Le Chemin de Guantanamo", qui sortira en mars dans les salles de cinéma britanniques, est basé sur les témoignages de trois ex-détenus de la base navale américaine de Guantanamo.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *