Quatre nouveaux cas du variant agressif du virus H5 en Suède

L’Institut vétérinaire national (SVA) "a analysé cette nuit des prélèvements sur des oiseaux morts (…) testés positifs au sous-type H5 de la grippe aviaire (…) Ce matin, il est clairement apparu qu’il s’agissait du variant agressif du virus", lit-on dans un communiqué.

Il s’agit de quatre canards sauvages, dont trois morillons trouvés à Oxelvsund, à 100 km au sud de Stockholm sur la côte est, et un fuligule milouinan, trouvé à Karlskrona (côte sud-est).

Ces nouvelles découvertes portent à dix le nombre d’oiseaux chez qui la forme agressive du H5 a été avérée en Suède, sur un total de 14 trouvés porteurs du H5.

La semaine dernière, des prélèvements de deux morillons morts à Oskarshamn (côte sud-est) atteints de la forme agressive du H5 et dont on redoute qu’ils soient porteurs du H5N1, ont été envoyés à Weybridge, laboratoire de référence de l’Union européenne en Grande-Bretagne.

Les résultats de ces analyses sont attendus cette semaine.

La forme agressive du H5 a également été confirmée chez quatre morillons d’Oskarshamn en fin de semaine dernière, parmi huit oiseaux porteurs du H5.

"La Direction de l’Agriculture prend maintenant des mesures pour faire en sorte que le virus n’atteigne pas les élevages de volaille dans les régions" où a été détectée la grippe aviaire, précise le communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *