août 19, 2017

Québec : Les musulmans auront finalement leur cimetière

Québec : Les musulmans auront finalement leur cimetière

Promesse tenue! Il l’avait dit, il le fait! Le maire de Québec, Régis Labeaume, a annoncé il y a quelques jours que la ville va vendre un terrain au Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) pour implanter un cimetière musulman.

Le politicien tient ainsi son engagement formulé, suite à l’attentat de Québec le 29 janvier dernier où six personnes ont perdu la vie. Cette décision met fin ainsi à la controverse engendrée par le rejet par voie référendaire d’un projet du genre dans la localité de Saint Apollinaire au sud de la ville de Québec (notre édition du 22 juillet 2017; http://aujourdhui.ma/monde/quebec-non-a-un-projet-de-cimetiere-musulman). D’une consistance de plus de 5.706 m², le terrain nécessitera un investissement de 270.000 dollars canadiens plus les taxes. L’aménagement du chemin d’accès d’un coût de 200.000 dollars canadiens sera aussi à la charge de la communauté musulmane. Dès cet automne, les premières dépouilles pourront être enterrées sur le site qui devrait répondre aux besoins pour une cinquantaine d’années, est-il indiqué. Le projet évitera ainsi à la communauté musulmane de la ville de Québec de faire les 250 km qui séparent la vieille capitale de Montréal pour enterrer ses morts dans un cimetière musulman.

Au-delà de cela, cette implantation de cimetière dans la ville de Québec est l’aboutissement d’une démarche entamée depuis plus de 20 ans par la communauté musulmane. Aujourd’hui après les réactions négatives et commentaires malveillants à l’adresse de la communauté musulmane lors de l’épisode du projet avorté dans la localité de Saint Apollinaire, l’adhésion de la Ville de Québec à l’implantation de ce cimetière dissipe le malaise. L’appui à ce projet réhabilite en effet le sentiment d’appartenance de la communauté musulmane à sa société d’accueil. Maintenant ce sont les membres de l’Association culturelle islamique de l’Estrie (ACIE) qui sont à la recherche d’un terrain dans la région de Sherbrooke pour également l’aménagement d’un cimetière consacré aux musulmans.

Avec le soutien de la Ville, le cimetière pourrait peut-être voir le jour au cours de cette année. L’association en question va au-delà en militant pour l’établissement d’un guichet unique qui accompagnerait toutes les communautés porteuses d’un projet du même genre. Il est question ainsi de partage d’expériences avec d’autres communautés pour un traitement plus rapide et moins coûteux de toute démarche semblable. En attendant, il faut saluer la persévérance du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) et l’engagement maintenu de la ville de Québec. Le cimetière musulman de Québec sera le deuxième à être créé dans la province. Le cimetière islamique de Laval, qui est divisé en deux sections, l’une chiite et l’autre sunnite, était jusqu’ici le seul cimetière musulman dans la province de Québec. Il existe également des carrés musulmans au cimetière Jardin Urgel Bourgie, à Saint-Hubert, au cimetière Les Jardins Québec, à Saint-Augustin-de-Desmaures et aux Jardins commémoratifs à Dollard-des-Ormeaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *