Raul Castro annonce un congrès du PC pour 2009

Le Président cubain Raul Castro a annoncé lundi la tenue du prochain congrès du Parti communiste cubain au deuxième semestre 2009, 12 ans après le dernier en 1997, afin de répondre «aux défis de l’avenir» pour l’île communiste après la renonciation au pouvoir de Fidel Castro. «Le Bureau Politique considère nécessaire d’organiser le VIe Congrès du parti et nous allons proposer qu’il ait lieu à la fin du second semestre de l’année prochaine», a déclaré Raul Castro en conclusion d’un plénum du Comite Central du PC cubain diffusé à la télévision. «Cela constituera une magnifique occasion pour méditer collectivement sur ces années de Révolution au pouvoir et à un moment important pour adapter la politique du Parti à la projection dans l’avenir des différents domaines de notre société», a souligné Raul Castro, 76 ans, qui a succédé à son frère Fidel le 24 février à la tête de l’Etat. Fidel Castro, âgé de 81 ans, qui est toujours en titre le Premier sécrétaire du PCC, a renoncé à un nouveau mandat à la présidence du pays en invoquant sa santé défaillante, qui l’avait conduit à céder provisoirement le pouvoir à son cadet le 31 juillet 2006. Dans cette situation, inédite depuis près de 50 ans, l’annonce de la tenue du VIè congrès du PCC lève une incertitude de taille: prévu en principe tous les cinq ans, l’instance suprême du PCC aurait dû se réunir en 2002 après celui de 1997, mais avait été repoussée sans aucune explication officielle. Les représentants des quelques 700.000 militants du PCC devront «affermir le rôle du Parti comme avant-garde organisée de la nation» pour «affronter les défis de l’avenir», et, «comme l’a dit le camarade Fidel, pour assurer le continuité de la Révolution quand ses dirigeants historiques ne seront plus», a souligné Raul Castro. Ce sera sans doute pour Fidel Castro le moment de décider, s’il ne l’a pas fait d’ici là, d’abandonner ou non son poste de Premier secrétaire, poste qu’il occupe depuis 1965, année de la fondation du PCC, son frère Raul étant deuxième secrétaire depuis cette date. Le Congrès désigne en effet la véritable direction du pays: le Comité Central (113 membres), le Secrétariat (12 membres) et le Bureau Politique (21 membres), son instance suprême.

• Patrick Lescot (AFP)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *