Retrait des troupes britanniques d’ici juin

Citant tous un haut responsable de la Défense non identifié, ces médias ont affirmé que Londres commencera le retrait de son contingent en mars et que les derniers soldats quitteront en juin Bassorah, ville du sud de l’Irak près de laquelle sont stationnées les troupes britanniques. Plusieurs journaux ont indiqué que 300 à 400 personnels britanniques devraient néanmoins rester sur place, «à la demande des Irakiens», pour aider à la mise en place d’établissements de formation d’officiers et entraîner la Marine irakienne.
«Des progrès significatifs ont été réalisés à Bassorah, une ville qui a été transformée grâce aux efforts des Irakiens, de la coalition (internationale) et des Britanniques», a déclaré mercredi à l’AFP une porte-parole du ministère de la Défense, sans démentir les informations de presse. «Par conséquent, nous anticipons un changement fondamental de la mission au début 2009», a-t-elle ajouté, réitérant ainsi les propos du Premier ministre Gordon Brown de juillet dernier. Environ 4.100 soldats britanniques sont actuellement présents en Irak, pour la majorité stationnés sur la base aérienne de Bassorah. Le Royaume-Uni est présent en Irak depuis l’intervention en 2003 de la coalition internationale, emmenée par les Etats-Unis.
Depuis 2003, 177 soldats britanniques ont été tués en service a précisé les responsables du ministère de la Défense.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *