Saâd Hariri présentera son gouvernement cette semaine

Le Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri, pourrait présenter, dans la semaine, au président de la république Michel Sleiman, une formule ministérielle «raisonnable» représentative de tous les courants politiques mais ne tenant compte d’aucune des revendications du président du Courant patriotique libre (CPL- Opposition) du général Michel Aoun. Mais la formule retenue par M. Hariri est d’ores et déjà rejetée par l’opposition, croit savoir la presse libanaise qui rapporte que le Hezbollah et le Courant patriotique libre ont qualifié d’«irrecevable» la composition du gouvernement dans la mesure où elle ne prend en considération « aucune des revendications» du général Michel Aoun. Ce dernier réclame cinq portefeuilles, dont ceux de l’Intérieur et des Télécoms. Il avait également demandé l’obtention de quatre des ministres maronites, ainsi que l’intégration des «perdants» lors des élections législatives du 7 juin dernier à l’équipe ministérielle. Citant des sources proches des deux formations de l’opposition, les journaux indiquent que la formule de Hariri est «irrationnelle» et ne saurait être cautionnée par l’opposition si le Premier ministre désigné venait à la proposer au président de la République, soulignant que «la balle est finalement dans le camp de ce dernier». Du coté du 14 Mars (majorité), on défend la volonté de M. Hariri de former le cabinet avant le départ du président Sleiman à la réunion de l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *