Saisie d’armes destinées à des « Groupes criminels » d’Europe de l’Ouest

"Dix pistolets-mitrailleur de type Uzi, vingt chargeurs et cent balles de calibre 9mm ont été saisis", a indiqué un porte-parole de la police selon qui les armes devaient parvenir à des groupes criminels d’Europe occidentale.
"Ce genre d’armes sont utilisés dans des actes criminels particulièrement graves ainsi que dans des actions terroristes", a-t-il déclaré à l’agence Hina.
Les armes étaient dissimulées dans une voiture appartenant à un ressortissant de Bosnie-Herzégovine. Le propriétaire de la voiture ainsi que son complice, un homme ayant la double nationalité bosniaque et croate, ont été arrêtés.
"Nous avons démantelé un réseau de trafiquants d’armes", a ajouté le porte-parole. Il a précisé que la police poursuivait l’enquête pour identifier les autres membres de ce réseau.
En juillet, la police croate avait arrêté sept trafiquants d’armes et saisi une importante quantité d’armes.
Fin août, le quotidien italien Il Corriere della Sera avait affirmé que les services secrets italiens avaient participé à cette opération avec leur collègues croates. Le journal avait indiqué que les personnes arrêtés pourraient être liés à une cellule terroriste qui projetait de commettre des attentats à Rome pendant les funérailles de Jean Paul II.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *