Séisme en Italie : Au moins 37 morts, selon un nouveau bilan provisoire

Séisme en Italie : Au moins 37 morts, selon un nouveau bilan provisoire

Le puissant séisme qui a secoué, dans la nuit de mardi à mercredi, le centre de l’Italie a fait au moins 37 morts et d’importants dégâts matériels notamment dans la région Lazio, selon un bilan provisoire rapporté par les médias italiens, qui s’appuient sur les déclarations des maires et des services de secours dans les localités touchées.

Les communes les plus affectées sont Accumoli, Amatrice, Posta et Arquata del Tronto, précise-t-on, soulignant que les services de secours sont à pied d’œuvre pour retrouver des survivants encore sous les décombres.

Aucun bilan officiel des victimes n’a été publié jusqu’à présent. Toutefois, les maires et les autorités locales craignent qu’il soit encore plus lourd, observant que d’autres personnes sont encore ensevelies sous les décombres.

« Maintenant que le jour est levé, on voit que la situation est encore plus terrible que nous le pensions, avec des immeubles effondrés, des gens prisonniers des décombres et aucun signe de vie », a déclaré Stefano Petrucci, le maire d’Accumoli.

Les services de secours ont diffusé une photo aérienne d’Amatrice qui montre des quartiers entiers dévastés. « La ville a disparu aux trois quarts. L’objectif est maintenant de sauver le maximum de vies. On entend des voix sous les décombres. Il faut sauver les gens qui sont là-dessous », a lancé le maire de la ville sur l’antenne de la RAI.

Selon l’USGS, l’institut américain de géophysique, le séisme qui s’est produit peu après 03h30 (01h30 GMT) était de magnitude 6,2. L’épicentre a été localisé près de Norcia, ville touristique d’Ombrie. Le maire, Nicola Alemanno, a toutefois assuré qu’aucun décès n’était à déplorer « , a-t-il expliqué.

A Rome, située à 170 km environ de l’épicentre du séisme, de fortes secousses ont réveillé les habitants. Les meubles ont tremblé et la lumière a vacillé dans une grande partie du centre de l’Italie.

L’Institut italien de sismologie a enregistré 60 répliques dans les quatre heures qui ont suivi la première secousse, qui était selon lui de magnitude 6,0. La plus puissante de ces répliques a atteint 5,5 sur l’échelle de Richter.

L’Italie est régulièrement touchée par des tremblements de terre car elle s’étend sur plusieurs plaques tectoniques. Les séismes les plus meurtriers qui ont frappé l’Italie ont été le tremblement de terre du 28 décembre 1908 dans le détroit de Messine (sud), qui a fait environ 95.000 morts entre les villes de Messine et Reggio de Calabre, et celui du 13 janvier 1915 qui a fait 30.000 morts dans la région des Abruzzes

Le dernier puissant tremblement de terre survenu en Italie remonte à 2009. Il avait ravagé L’Aquila, dans les Abruzzes, faisant plus de 300 morts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *