Sénégal : La famille omarienne en deuil

Sénégal : La famille omarienne en deuil

Dépositaire depuis 1980 de l’héritage de la famille omarienne, Thierno Mountaga Tall s’est éteint vendredi 12 janvier 2006 à l’âge de 96 ans. L’inhumation a eu lieu le samedi à 14 heures GMT au mausolée de la famille dans la capitale sénégalaise, en présence du président Abdoulaye Wade, qui se rappelle encore, ému, du temps où, jeune avocat, le marabout intercédait en sa faveur auprès du président Léopold Senghor afin que celui-ci le nomme ministre. Jusqu’à sa mort, Mountaga Tall aura joué un rôle de médiateur, sans jamais se mêler de la politique, mettant son influence au service de la nation et du rapprochement des peuples. En témoignent ses appels à la paix durant les émeutes raciales mauritano-sénégalaises et ses interventions lors des manifestations de 1991 ayant conduit au coup d’Etat contre Moussa Traoré. Plus récemment, le marabout usera de son influence pour obtenir l’élargissement d’Abderrahim Agne, un opposant politique inculpé pour offense au chef de l’Etat. Contrairement à ce qui se passe dans certaines confréries, Mountaga Tall a toujours refusé de donner des consignes de vote.
«Chaque citoyen porte son choix sur le candidat de sa préférence sans avoir à médire ni à dénigrer un quelconque candidat», rappelait-il, il y a dix jours, le 2 janvier 2007, lors de son dernier sermon consacré à la présidentielle de février 2007. De par ses origines et son parcours, la dimension de l’homme transcende largement les frontières de son pays. Né à Demett (Sénégal), ce sera en Mauritanie, dans la petite ville de Boghé qu’il s’initiera aux études coraniques. Il y sera accueilli en héros, en juillet 1986, à l’occasion de l’inauguration d’une mosquée. Même cérémonial lors de ses déplacements à l’intérieur du Sénégal et au Mali. L’influence de Thierno Mountaga Tall vient en droite lignée de son arrière-grand-père, El Haj Omar Tall (1794-1864), le marabout qui a déclaré la guerre sainte contre le colonialisme français et qui a introduit le Tijanisme au Sénégal.
C’est à Médine, lors d’un pèlerinage qui durait entre 1827 et 1832, que El Haj Omar Tall est nommé khalife général pour le Soudan par un certain Cheikh Mohammed el Ghali, disciple direct de Sidi Ahmed Tijani, fondateur de la confrérie Tijani. Lors de sa disparition en 1864, El Haj Omar Tall aura réussi, en tenant tête aux Français, à constituer un empire allant de la Haute Guinée, au Sénégal et au Mali. Cet héritage sera perpétué tout au long du 20ème siècle par Seydou Nourou Tall, lequel, maintiendra la traditionnelle réserve soufie vis-à-vis des jeux du pouvoir tout en jouant un rôle de médiateur.
A son ”intronisation” en 1980, Mountaga Tall poursuit l’œuvre de ses prédécesseurs en mettant l’accent sur le dialogue inter-religieux. Les fidèles ont appris pratiquement en même temps la triste nouvelle et le nom du successeur du khalife. Il s’agit de Thierno Hady Tall établi au Mali, pays où l’influence de la famille omarienne est restée intacte, plus de 150 ans après que le fondateur y soit aperçu la dernière fois sur les falaises de Bandiagara.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *