Six nouveaux assassinats en Algérie

Trois militaires ont été tués dans une embuscade tendue par un groupe armé islamiste à Tagouraya, près de Sidi Bélabès (440 km au sud-ouest d’Alger), selon la presse algérienne de ce lundi. Les assaillants ont même emporté dans leur fuite deux fusils d’assaut kalachnikov et un fusil-mitrailleur, précise le quotidien Le Matin. Un garde communal a aussi été assassiné dans son village d’Afir, près de Tigzirt (100 km à l’est d’Alger) par un autre groupe armé qui le guettait à la sortie de son domicile, selon les informations recueillies par plusieurs journaux. Les agresseurs, appartenant visiblement au Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat (GSPC) d’Hassan Hattab, se sont ensuite enfuis vers le maquis enviro-nnant de Mizrana. D’autre part, deux islamistes armés, dont l’un nommé Azzouz Bouchakroune, ont été tués lors d’une opération des forces de sécurité au lieu-dit El Gâada, près de Djlefa (300 km au sud d’Alger). Ces dernières ont pu saisir, sur les cadavres des deux islamistes, un fusil à pompe et un fusil d’assaut kalachnikov, précisait El Moudjahid.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *