Sous-marin argentin disparu : des navires de recherches détectent des bruits à une profondeur de près de 200 mètres

Sous-marin argentin disparu : des navires de recherches détectent des bruits à une profondeur de près de 200 mètres

Deux navires participant aux recherches du sous-marin militaire argentin ARA San Juan, disparu depuis mercredi avec 44 membres d’équipage à bord, ont détectés lundi des bruits à une profondeur de près de 200 mètres, a indiqué le porte-parole de la marine argentine, Enrique Balbi.

Les empreintes sonores, dont l’analyse devrait prendre quelques heures, « ont été enregistrées à 360 km (des côtes argentines) où la profondeur moyenne est de 200 mètres. Cela coïncide avec le chemin que devait prendre le sous-marin pour retourner à sa base », a précisé le capitaine Enrique Balbi lors d’une conférence de presse à Buenos Aires.

Avant sa disparition des radars, le ARA San Juan avait signalé une avarie lors de sa dernière communication.

Lundi, le président argentin, Mauricio Macri, s’est rendu auprès des familles pour les soutenir et participer à une prière.

Pour le moment, les opérations de recherches se poursuivent dans une vaste zone de 300 km de diamètre au large des côtes argentines dans des conditions météorologiques difficiles avec des vagues de 5 à 7 mètres qui impactent négativement la tache des 13 navires qui croisent au large des côtes de Patagonie pour retrouver le submersible.

Parti pour 35 jours, le sous-marin qui devait rentrer dimanche ou lundi, effectuait une mission de surveillance entre Ushuaïa, à la pointe sud de l’Amérique, et Mar del Plata.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *