Srebrenica : Dix ans après

Des milliers de personnes se sont massées samedi le long de la principale artère de Sarajevo pour assister au passage d’un convoi transportant les restes de 610 musulmans bosniaques massacrés en 1995 par les forces serbes à Srebrenica et qui doivent être inhumés lundi. Nombre de gens dans l’assistance, parmi lesquels des survivants de la pire tuerie en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et des parents des personnes tuées, n’ont pu retenir leurs larmes lorsque les camions sont partis vers Srebrenica.
Les dépouilles des musulmans bosniaques, âgés de 14 à 75 ans au moment de leur mort, seront enterrées à l’occasion de funérailles communes dans un cimetière installé en 2003 tout près de Srebrenica à la mémoire des personnes massacrées il y a dix années de cela, en juillet 1995, et où reposent déjà les restes de plus de 1.300 d’entre elles.
Les 610 corps ont été découverts dans certaines des plus de 60 fosses communes mises au jour jusqu’à présent dans les environs de cette ville-martyre.
Quelque 50.000 personnes dont de nombreuses personnalités internationales sont attendues ce 11 juillet à Srebrenica pour les cérémonies marquant le 10ème anniversaire du massacre perpétré pendant la dernière année de la guerre de Bosnie (1992-1995) et au cours duquel 8.000 musulmans ont péri. Considérés comme les ordonnateurs du massacre, les ex-chefs politique et militaire des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic et Ratko Mladic, sont en fuite depuis leur inculpation en 1995 par le Tribunal pénal international (TPI) pour l’ex-Yougoslavie. Le TPI a définitivement qualifié cette tuerie de génocide en avril 2004.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *