Stan ravage l’Amérique centrale

Les fortes pluies, glissements de terrain et inondations provoqués par la tempête tropicale Stan ont causé la mort d’au moins 69 personnes en Amérique Centrale, dont 49 personnes au Salvador, dix au Nicaragua, six au Guatemala et quatre autres au Honduras, ont annoncé les services de secours.
Stan, qui s’est transformé mardi en cyclone de catégorie 1 sur l’échelle Saffir-Simpson (qui en compte 5), a touché la côte mexicaine mardi matin dans la région de Veracruz (sud-est). Il déplace des vents de 130 km/h (rafales à 165 km/h), progresse à une vitesse de 16 km/h et soulève des vagues de 4 mètres, selon le Centre national des ouragans de Miami.
Dans l’isthme centraméricain, des milliers de personnes ont dû être évacuées de leur maison. Les victimes ont été ensevelies par des torrents de boue, se sont noyées ou se sont retrouvées prisonnières dans les décombres de leur maison. Les averses qui, selon le président salvadorien Antonio Saca, pourraient encore durer 48 heures, ont provoqué des glissements de terrain, alors que des routes ont été coupées, que la majorité des rivières du pays sont sorties de leur lit et que les inondations se multiplient.
Huit des dix morts au Nicaragua sont des immigrés péruviens et équatoriens qui se dirigeaient vers les Etats-Unis et dont l’embarcation a fait naufrage sur une plage de Jiquilillo, sur la côte caraïbe, en raison du mauvais temps. Une vieille dame de 99 ans est morte ensevelie par un glissement du terrain à 200 km au nord de Managua.
Au Salvador, pays le plus touché, le gouvernement a demandé aux citoyens de rester chez eux et décrété l’état d’urgence pour mobiliser tous les services de l’Etat. Les pluies et l’éruption du volcan Santa Ana, samedi près de San Salvador, ont fait déjà 16.713 sinistrés au Salvador.
Au Mexique, Stan a traversé dimanche la péninsule du Yucatan où de nombreuses inondations et coulées de boue ont été répertoriées.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *