Suède: des détenus font 300 km pour leur droit à la promenade

Suède: des détenus font 300 km pour leur droit à la promenade

Les personnes placées en détention provisoire au poste de police d'Umea, dans le nord-est de la Suède, sont escortées chaque jour 150 kilomètres plus au nord pour une heure de promenade, ont rapporté des médias locaux, citant la police locale.

Ces détenus se rendent au centre pénitentiaire de Skellefetea pour prendre l'air, en raison du manque d'espace approprié au commissariat d'Umea, ont indiqué les mêmes sources.

"C'est en cours d'arrangement, une solution a été trouvée pour éviter ces déplacements", a déclaré à la presse un porte-parole de la police, ajoutant que le centre de Skellefetea est la prison la plus proche pour assurer dans les règles un tel droit à la promenade.

Jusqu'à très récemment, les pensionnaires des cellules du poste de police d'Umea, en attente d'une décision sur leur mise sous écrou ou leur remise en liberté, étaient purement et simplement privés de promenade

L'ombudsman à la justice, un médiateur chargé de veiller au respect de la loi par les administrations publiques, a jugé cette privation contraire à leurs droits.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *