Syrie : Chavez apporte son soutien à Bachar

Syrie : Chavez apporte son soutien à Bachar

Le président vénézuélien Hugo Chavez a apporté samedi son soutien à son homologue syrien Bachar al-Assad, confronté à de violentes manifestations, le qualifiant de «leader socialiste» et de «frère», «cible d’une nouvelle action de l’impérialisme pour le renverser». «Voilà qu’a commencé l’attaque contre la Syrie, voilà que commencent des mouvements de manifestations prétendument pacifiques, qu’il y a des morts», a déclaré M. Chavez au cours d’une cérémonie commémorant sa sortie de prison il y a 17 ans, «et voilà qu’ils accusent le président d’être en train de massacrer son peuple». «Ensuite viennent les Américains, qui veulent bombarder ce peuple pour le sauver. Quel cynisme que celui de l’Empire!», a lancé le président vénézuélien, chef de file de la gauche radicale latino-américaine. Il a indiqué qu’il s’était entretenu au téléphone avec M. Assad, qui est selon lui «un président arabe socialiste, humaniste, frère», «doté d’une grande sensibilité humaine» et qui «n’est en aucune manière un extrémiste». M. Chavez a comparé la situation en Syrie à la crise en Libye, où une coalition militaire internationale a lancé depuis une semaine, avec l’autorisation de l’ONU, des frappes aériennes contre les forces du colonel Mouammar Kadhafi, autre allié du président vénézuélien. «C’est le même cas de figure (…) On provoque des conflits violents et sanglants dans un pays pour ensuite y intervenir, s’emparer de ses ressources naturelles et le transformer en colonie», a déclaré M. Chavez.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *