Syrie : Erdogan veut des sanctions

Syrie : Erdogan veut des sanctions

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé que la Turquie mettrait en œuvre son propre «paquet de sanctions» contre la Syrie, malgré l’échec de la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui condamnait le régime syrien, après les vetos russe et chinois. M. Erdogan a jugé «regrettable» que la résolution n’ait pas été adoptée, et a souligné que cela n’empêcherait pas son gouvernement de sanctionner le régime syrien qui réprime dans le sang un mouvement de contestation. «Le fait que la résolution ait échoué (…) ne nous arrêtera pas. Nous allons inévitablement imposer, tout de suite, un paquet de sanctions», a-t-il dit, cité par l’agence de presse Anatolie, lors d’une visite en Afrique du Sud. La Chine et la Russie, deux membres permanents du Conseil de sécurité, ont opposé mardi leur veto à un projet de résolution des pays occidentaux menaçant le régime syrien de «mesures ciblées».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *