Syrie: un temple de 3000 ans endommagé par les raids aériens turcs

Syrie: un temple de 3000 ans endommagé par les raids aériens turcs

Un temple néo-hittite vieux de 3.000 ans a été endommagé par les frappes aériennes turques dans le nord de la Syrie, a rapporté dimanche une ONG.

Le temple d’Aïn Dara, qui date de « l’ère araméenne » (environ 1.300-700 avant J.-C.), se trouve dans l’enclave d’Afrine, cible depuis plus d’une semaine d’une offensive turque, et a été touché vendredi par des frappes aériennes, a précisé l’observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

« L’ampleur des destructions est de 60% », estime l’OSDH. L’ancien directeur général des Antiquités et Musées de Syrie, Maamoun Abdelkarim a indiqué que le site de 50 hectares, découvert en 1982, est célèbre pour ses « lions en basalte, imposants et exceptionnels, et des fresques sculptées dans la pierre ».

Dans un communiqué sur son site Internet, la Direction générale des Antiquités et Musées a confirmé « la destruction du temple de Aïn Dara, l’un des édifices archéologiques les plus importants construits par les Araméens en Syrie ».

En Syrie ravagée depuis 2011 par une guerre meurtrière, Ankara a lancé le 20 janvier une opération militaire avec des rebelles syriens alliés. L’objectif: chasser la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) de la région d’Afrine, située à la frontière.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *