Syrie: vingt chefs rebelles morts dans des assassinats ciblés

Syrie: vingt chefs rebelles morts dans des assassinats ciblés

"Les assassinats se sont multipliés depuis début décembre mais personne ne sait qui les a commis", a souligné le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, notant que parmi les victimes figurent sept responsables du Front al-Nosra, qui est très présent dans le nord et le sud du pays ainsi que dans la banlieue de Damas.

Abou Rateb al-Homsi, commandant pour la région de Homs d'Ahrar al-Cham, le plus important groupe rebelle du pays, a été également abattu par des hommes armés alors qu'il circulait en voiture, selon l'ONG.

En outre, depuis début décembre, six autres responsables ayant des liens avec Ahrar al-Cham ont été tués de même que cinq commandants non islamistes, ajoute l'OSDH.

Les 20 commandants ont perdu la vie par des bombes placées sur le bord de la route, des mines ou par des armes automatiques mais personne n'a revendiqué ces meurtres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *