Téhéran : l’envoi de l’aide à Gaza reporté

Le Croissant-Rouge iranien a affirmé dimanche que l’envoi d’un navire d’aide à la bande de Gaza avait été reporté parce que les autorités égyptiennes l’avaient empêché d’emprunter le canal de Suez, en plus des restrictions israéliennes. «Le départ de l’aide a été reporté en raison des restrictions imposées par le régime d’occupation sioniste sur les bateaux qui tentaient de rejoindre Gaza et parce que le bateau iranien a été empêché d’emprunter le canal de Suez», a dit le Croissant-Rouge iranien dans un communiqué envoyé à l’AFP. Selon ce communiqué, l’envoi d’une aide iranienne à l’enclave palestinienne a été reporté, le bateau iranien prêt à partir se trouvant au port de Bandar Abbas dans le Golfe, mais aucune date n’a été avancée pour son départ. En Egypte toutefois, l’Autorité du canal de Suez a affirmé qu’elle laisserait passer le bateau. «Aux termes d’un traité international, le canal est obligé de laisser passer tout navire, qu’il soit iranien ou pas», a déclaré à l’AFP un responsable du canal. «Nous n’avons pas reçu d’instructions interdisant aux bateaux d’aide iraniens d’utiliser le canal de Suez», a-t-il ajouté. Le secrétaire général de la Conférence internationale pour le soutien de l’Intifada palestinienne, Hossein Sheikholeslam, avait annoncé jeudi l’annulation de l’envoi d’un navire iranien d’aide à la bande de Gaza en raison des restrictions israéliennes. Le Croissant-Rouge iranien avait annoncé début juin son intention d’envoyer deux bateaux d’aide à Gaza, pour briser le blocus imposé par Israël, l’ennemi juré de l’Iran qui ne reconnaît pas l’Etat hébreu. Cette décision a été prise après l’attaque sanglante, le 31 mai, de la marine israélienne contre une flottille humanitaire dans les eaux internationales au large de l’enclave palestinienne. Neuf passagers turcs ont été tués dans ce raid israélien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *