Terrorisme : L’Egypte de nouveau touchée

Terrorisme : L’Egypte de nouveau touchée

La station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, l’une des plus visitées au monde, a été la cible d’une série d’attentats suicide.
Bilan provisoire : plus de 88 morts et une centaine de blessés, dont plusieurs étrangers. Cependant, le nombre de morts pourrait s’alourdir. En effet, de nombreux blessés sont dans une situation jugée critique. Selon une source policière égyptienne, huit étrangers figurent parmi les morts : deux Britanniques, deux Italiens, un Ukrainien, un Russe, un Néerlandais et un Arabe israélien. Le gouvernement tchèque a également annoncé la mort d’un de ses ressortissants. En fin d’après-midi, 34 corps n’avaient pas été identifiés. En début de soirée, Rome a indiqué être sans nouvelles de plusieurs touristes italiens. Aux morts s’ajoutent plus de 110 blessés, dont des Espagnols, des Britanniques, des Allemands…etc. La liste est longue.
Ces attaques effacent ainsi le record morbide de l’attentat de Louxor (Haute-Egypte), autre fleuron du tourisme égyptien, où 62 personnes avaient été tuées en 1997.
Les explosions se sont produites dans un hôtel, un parking et un souk de la vieille ville. La façon dont l’opération s’est déroulée rappelle le schéma des attentats de Londres.  Les explosions qui ont secoué la plus célèbre des stations touristiques ont été quasi-simultanées aux alentours de 01h00 local (22h00 GMT). Ces attentats furent aussitôt revendiqués par la nébuleuse Al-Qaïda.
« Cette opération est une réponse aux forces du mal qui font couler le sang des musulmans en Irak, en Afghanistan, en Palestine et en Tchétchène », écrit un communiqué d’Al-Qaïda publié sur le Net.
La communauté internationale, de l’Occident au Moyen-Orient, a exprimé sa "solidarité" avec l’Egypte et avait qualifié les attentats d’"insensés" et de "diaboliques".
S.M. le roi Mohammed VI a adressé samedi ses condoléances au président égyptien Hosni Moubarak. Il a fermement condamné ces actes "criminels" ainsi que ses auteurs et commanditaires et témoigné de sa solidarité avec le peuple égyptien.
Pour le secrétaire général de l’Otan Jaap de Hoop Scheffer, "ces attaques démontrent que les peuples de toutes les nations et de toutes croyances sont les victimes des menaces indiscriminées du terrorisme ".
Les Etats-Unis ont condamné "dans les termes les plus forts les attaques terroristes barbares de Charm el-Cheikh", selon un communiqué de la Maison-Blanche.
Le président russe Vladimir Poutine a appelé à l’union face au " terrorisme international", dans un message au président égyptien Hosni Moubarak.
Même "détermination absolue à lutter contre ce fléau" pour le président français Jacques Chirac. Par ailleurs, le président du Conseil italien Silvio Berlusconi réaffirmait "l’engagement international de l’Italie" contre le terrorisme international.
Quelques heures après les incidents, l’Egypte a lancé une véritable chasse à l’homme. Plus de 70 personnes ont été arrêtées à Charm el-Cheikh et ailleurs dans le Sinaï, avait déclaré dimanche des responsables des services de sécurité. Aucune des personnes interpellées n’a été accusée d’implication dans lesdites attaques, ont-ils ajouté sous couvert de l’anonymat. Les opérations des forces de sécurité semblent similaires à celles menées par la police après les attentats d’octobre dernier à Taba et Ras Shitan (34 morts).
En raison du timing qui tombe pile avec la période estivale, ces attaques terroristes ont porté un coup dur au secteur touristique. Sans perdre de temps, les touristes se sont pressés de quitter massivement l’Egypte craignant de nouveaux attentats.
Au cours des dernières 24 heures, près de 3.000 touristes italiens
sont rentrés d’Egypte, selon les diverses autorités aéroportuaires de la péninsule.
À Rome, plus de 1.500 personnes ont atterri dans la nuit de samedi à dimanche et dans la matinée à bord d’une dizaine de vols en provenance de la cité Charm el-Chiekh.
Un tiers des mille touristes suisses qui se trouvaient dans la station balnéaire égyptienne au moment des attentats étaient de retour à leur pays. L’Airbus A330 de la compagnie Edelweiss Air affrété par les voyagistes pour les vacanciers désireux d’écourter leur séjour s’est posé dimanche à 8h37 locales à l’aéroport de Zurich-Kloten, avec 371 passagers à bord. En France, Le premier vol charter de retour de Charm el-Cheikh est arrivé dimanche matin à Roissy avec 219 passagers à bord.
Ces attentats ont porté ainsi un véritable coup de grâce au tourisme égyptien. Ceci va automatiquement se répercuter sur toute l’économie du pays vu que c’est un secteur-pilier d’Egypte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *