Terrorisme : Les binationaux déchus de leur nationalité en Australie

Terrorisme : Les binationaux déchus de leur nationalité en Australie

L'Australie a adopté une loi permettant de déchoir de leur nationalité les binationaux impliqués dans des activités à caractère terroriste, un texte qui risque de créer selon ses détracteurs "deux catégories de citoyens".

Le ministre australien de la Justice George Brandis s'est félicité du vote par le Parlement, jeudi soir, de cette nouvelle législation qui vient selon lui actualiser l'arsenal antiterroriste. L'amendement était soutenu par l'opposition travailliste.

"Cette loi permettra de déchoir les binationaux de leur nationalité australienne s'ils sont impliqués dans des activités terroristes à l'étranger ou condamnés en Australie pour des infractions en lien avec le terrorisme", a-t-il expliqué vendredi.

"Elle permettra aussi d'éviter le retour des terroristes binationaux en Australie et l'éviction des binationaux impliqués en Australie dans des faits liés au terrorisme."

M. Brandis a jugé cette réforme impérative vu le niveau de la menace terroriste en Australie et ailleurs dans le monde.

L'Australie estime à environ 110 le nombre de ses citoyens actuellement engagés en Syrie ou en Irak dans des groupes terroristes. Au moins 45 y ont trouvé la mort.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *