Terrorisme : l’Inde accuse à nouveau le Pakistan

Le Premier ministre indien Manmohan Singh a déclaré lundi que les auteurs des attentats du week-end de New Delhi, qui ont fait 62 morts, avaient des liens "extérieurs" et a demandé au Pakistan de faire davantage pour combattre le terrorisme.
"Nous continuons à être troublés et consternés par les indices selon lesquels des groupes terroristes responsables des attaques à la bombe du 29 octobre ont des liens avec l’extérieur", a souligne M. Singh, cité par le ministère indien des Affaires étrangères, au cours d’un entretien téléphonique avec le président pakistanais Pervez Musharraf.
"L’Inde espère que le Pakistan agira contre le terrorisme qui la vise", a déclaré M. Singh à M. Musharraf au cours de cette conversation téléphonique à l’initiative du président pakistanais.
"Le Premier ministre (Manmohan Singh) a de nouveau attiré l’attention sur l’engagement du président (Pervez Musharraf) à mettre un terme au terrorisme transfrontalier", ajoute le communiqué, faisant référence à un engagement pris par Musharraf en janvier 2004.
C’est la première fois que l’Inde évoque la possibilité d’une implication du Pakistan dans les trois attentats de samedi, qui ont fait 62 morts et 210 blessés, sur deux marchés populaires et à bord d’un autobus dans la capitale indienne.
Le Pakistan a aussitôt rejeté les commentaires de Manmohan Singh, en demandant au chef du gouvernement indien de fournir des preuves de l’implication de groupes pakistanais.
"A moins qu’ils partagent les preuves qu’ils détiennent avec nous, cela demeure une simple affirmation que nous ne pouvons pas accepter", a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères Tasnim Aslam.
Un groupe peu connu du nom d’"Inquilab" (révolution) lié à la guérilla islamiste opérant au Cachemire – région que se disputent l’Inde et le Pakistan – avait revendiqué dimanche la paternité des attentats. Cette revendication n’a pas encore été authentifiée par la police qui poursuit ses investigations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *