Turquie: au moins 28 membres de l’EI tués dans le nord de la Syrie

Turquie: au moins 28 membres de l’EI tués dans le nord de la Syrie

Au moins vingt-huit djihadistes de « l’état islamique » (EI) ont été tués, dimanche 29 mai 2016, dans le nord de la Syrie par des tirs de l’artillerie turque, selon les forces de sécurité turques.

L’armée turque, qui a répliqué aux tirs de roquettes en zones sous contrôle du groupe extrémiste, a ciblé et pilonné 58 positions tuant au moins 28 membres Daesh et détruit deux véhicules chargés d’explosifs, selon les mêmes sources.

L’état-major des forces armées turques (TSK) a annoncé avoir éliminé, samedi, quarante éléments l’EI dans une opération conjointe de l’artillerie turque et de frappes aériennes de la coalition internationale dirigée par les USA.

Un total de quatre lanceurs de roquettes Katioucha, quatre véhicules, deux autres blindés et deux dépôts de munitions ont été détruits par l’armée lors de cette opération menée suite à la chute à Gaziantep (sud-est) de roquettes tirées en provenance de Syrie.

A plusieurs reprises depuis mi-janvier dernier, des régions du sud-est de la Turquie principalement la ville de Kilis, située à 6 kms des frontières avec la Syrie, ont été des cibles de tirs de roquettes en provenance de zones sous contrôle de l’EI.

La TSK avait également annoncé, samedi, que 104 éléments Daesh ont été tués par des tirs de l’artillerie turque et des frappes aériennes de la coalition internationale.

La Turquie veut « nettoyer » le nord de la Syrie de la présence de l’EI qui attaque Kilis où au moins 20 personnes ont été tuées depuis le début de l’année par des tirs de roquettes, avait affirmé le président Erdogan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *