Un millionnaire russe envisage de créer un parti en Israël

Dans une interview à une chaîne de télévision satellitaire russe diffusée dimanche, M. Gaydamak a annoncé qu’il avait pris cette décision après l’annonce d’élections anticipées.
Le nouveau parti pourrait prendre le nom de Betar, du nom du mouvement de jeunesse du parti Likoud (droite) dont M. Gaydamak est également le président.
Le parti s’adresserait surtout aux immigrants d’ex-URSS qui représentent un cinquième de l’électorat et qui ont voté majoritairement à droite ses dernières années.
M. Gaydamak a annoncé que cette nouvelle formation s’allierait au parti Kadima que vient de former le Premier ministre Ariel Sharon, après avoir provoqué une scission au Likoud.
"Sharon m’est proche par ses positions et ses qualités. C’est un grand patriote" a-t-il ajouté.
Réfugié en Israël, M. Gaydamak est depuis décembre 2000 sous le coup d’un mandat d’arrêt international des juges parisiens enquêtant sur un trafic d’armes vers l’Angola.
Le nom d’Arcadi Gaydamak a également été cité dans une affaire de blanchiment d’argent par des succursales de la banque israélienne Hapoalim pour laquelle l’enquête est encore en cours.
Il a acheté en août le club de football de Betar Jérusalem.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *