Un «succès » côté américain, du «terrorisme» selon Damas

«Nous considérons cela comme une agression criminelle et terroriste. Nous en rejetons la responsabilité sur le gouvernement américain», a déclaré à la presse le chef de la diplomatie syrienne Walid Al-Mouallem, en visite à Londres et qui venait de rencontrer son homologue britannique David Miliband. Auparavant, un responsable américain avait confirmé sous couvert d’anonymat que le raid, lors duquel huit personnes seraient mortes, avait été mené par les Etats-Unis. Il avait assuré qu’il s’agissait d’un «succès» dans la lutte contre les combattants étrangers opérant en Irak. «Quand se présente une importante opportunité, on la prend, a encore commenté cette source. C’est ce que les Américains attendent, particulièrement lorsqu’il s’agit de combattants étrangers entrant en Irak et menaçant nos forces armées». Officiellement, la porte-parole de la Maison-Blanche Dana Perino, interrogée par courriel, a décliné tout commentaire sur l’incident. Le gouvernement irakien a de son côté indiqué que le site du raid était «le théâtre d’activités d’organisations anti-irakiennes se servant de la Syrie comme base-arrière pour des opérations en Irak». Dès dimanche, le ministère syrien des Affaires étrangères avait convoqué les chargés d’affaires américain et irakien à Damas, faisant porter aux Etats-Unis «la responsabilité et toutes les conséquences qui en découleront». Il avait demandé à l’Irak d’ouvrir une enquête et d’interdire que son territoire soit le point de départ d’agressions contre la Syrie. Damas et Washington sont en froid, l’administration Bush accusant la Syrie d’être souvent la porte d’entrée des «terroristes étrangers» venant combattre au côté du réseau extrémiste Al Qaïda en Irak. L’armée américaine, depuis l’invasion de 2003, a mené plusieurs opérations contre des combattants étrangers, notamment arabes, qui s’infiltrent à partir du poste frontalier irakien d’Al-Qaëm, juste en face de la frontière syrienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *