Un Yéménite et un saoudien décapités pour rapt et viol

Le Yéménite Bilal Ben Ahmad Ben Ali Mohammad et le Saoudien Nasser Ben Hassan Ben Mohammad Hazazi ont été reconnus coupables d’avoir "bu de l’alcool, kidnappé une femme dans la rue (…), de l’avoir violée puis ramenée sur le lieu du rapt, après l’avoir dévalisée de son argent et de ses bijoux", a précisé le ministère dans un communiqué cité par l’agence officielle Spa.

Ces décapitations portent à 66 le nombre des exécutions annoncées officiellement dans le royaume cette année, selon un décompte établi par l’AFP.

Au moins 35 personnes ont été exécutées dans le pays en 2004 et 52 l’année précédente.

L’Arabie saoudite, qui applique strictement la charia (loi islamique), condamne à la peine capitale les personnes coupables de meurtre, de viol, d’apostasie et de vol à main armée, ainsi que les trafiquants de drogue et les toxicomanes récidivistes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *