Une « île » émerge dans la mer d’Arabie après un séisme au Pakistan

Une « île » émerge dans la mer d’Arabie après un séisme au Pakistan

Le puissant séisme au Pakistan a donné naissance à une créature pour le moins étrange: une « île » sortie subitement à la surface de la mer d’Arabie, à des centaines de kilomètres de l’épicentre, qui étonne badauds et scientifiques.

Après le tremblement de terre, les habitants de Gwadar ont vu apparaître à quelques centaines de mètres au large de la côte un gigantesque monticule d’une vingtaine de mètres de hauteur, d’une quarantaine de mètres de longueur et d’une centaine de largeur.

Une équipe de l’Institut pakistanais d’océanographie s’est rendue sur cette île et y a trouvé des fortes concentrations de méthane. « Notre équipe a découvert des bulles qui remontait à la surface de l’île qui prenaient feu à proximité d’une allumette », a dit à l’AFP Mohammad Danish, chercheur à cet institut public.

Pour Gary Gibson, sismologue à l’université de Melbourne, en Australie, l’apparition de cette île à des centaines de kilomètres de l’épicentre du séisme est « très curieuse ».

« Cela s’est déjà produit par le passé dans cette région, mais c’est un événement hors du commun, très rare, je n’ai jamais entendu parler d’une chose de la sorte », à une telle distance de l’épicentre, explique-t-il à l’AFP.

Cette « île » serait en fait un « volcan de boue », un monticule de sédiments poussé vers la surface sous la pression du gaz méthane lors du séisme, souligne M. Gibson.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *