Une pandémie de grippe aviaire pourrait tuer jusqu’à 142 millions de personnes

"Un repli économique massif aura lieu en cas de scénario +ultra+ avec 142,2 millions de morts et une perte du produit mondial brut de 4,4 milliards de dollars", estime cette étude.

"Dans le cadre d’un scénario moins catastrophique, le nombre de morts est estimé à 1,4 million et le coût économique mondial serait de 330 milliards de dollars", indiquent Warwick McKibbin, analyste économique et membre du conseil d’administration de la Banque centrale d’Australie, et le docteur Alexandra Sidorenko de l’Université nationale australienne.

L’impact économique sera sans doute beaucoup plus sensible dans les pays en développement tandis que les économies d’Amérique du nord et de l’Europe seront  les moins affectées, estiment-ils.

Le virus H5N1 de la grippe aviaire a fait au moins 91 victimes depuis fin 2003, principalement en Asie du sud-est et en Chine. Il a récemment gagné des pays de l’Union européenne.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *