Une réponse militaire proche à l’Iran et Hezbollah ?

Une réponse militaire proche à l’Iran  et Hezbollah ?

Riyad accueille ce dimanche la réunion inaugurale du Conseil des ministres de la défense de l’Alliance militaire islamique

L’Alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme (AMICT) organise la réunion inaugurale du Conseil des ministres de la défense. Cette réunion, qui se déroulera à Riyad, ce 26 novembre 2017, aura pour thème «Alliés contre le terrorisme» et verra la participation des ministres de la défense des pays membres de la coalition, ainsi que des représentants de missions diplomatiques et organisations internationales établies en Arabie Saoudite. Cette rencontre marque le début officiel de l’action de l’AMICT et renforce la coopération et l’intégration des pays membres au sein de la coalition.

L’AMICT est une coalition panislamique formée de 41 pays appelés à coordonner et multiplier leurs efforts individuels dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, leur permettant de travailler plus efficacement encore avec d’autres actions internationales de sécurité et de maintien de la paix. Le Centre du contre-terrorisme est le bras opérationnel de l’AMICT. Sa mission est de renforcer les capacités des pays en matière de lutte contre le terrorisme, échanger les meilleures pratiques mondialement reconnues en rapport avec les initiatives spécifiques de l’AMICT et établir des actions coordonnées— et donc plus percutantes —dans les quatre volets d’action de l’AMICT, à savoir: l’idéologie, les communications, le financement du contre-terrorisme et le volet militaire.

L’Alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme (AMICT) est le nom d’une coalition formée à l’initiative de l’Arabie Saoudite fin 2015. Elle est destinée essentiellement à combattre le terrorisme. Sa réunion dimanche intervient dans un contexte très tendu dans la région. Il y a quelques semaines, les rebelles houthis soutenus par l’Iran au Yémen avaient lancé un missile avec pour cible l’aéroport du Roi Khalid à Riyad. Le missile a été intercepté par les défenses saoudiennes. Plusieurs experts avaient laissé entendre que le missile est de fabrication iranienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *