Union parlementaire africaine: Talbi Alami élu président

Union parlementaire africaine: Talbi Alami élu président

La présidance de l’Union parlementaire africaine sera assurée par le Maroc. En effet, le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, vient d’être élu, à l’unanimité, président de l’Union parlementaire africaine (UPA). L’élection a eu lieu à l’occasion du 37è congrès et de la 65è session de son comité exécutif.

Le nouveau président de l’UPA a déclaré à cette occasion que «la confiance placée en sa personne, en sa qualité de président de la Chambre des représentants, et à l’endroit du Parlement marocain, est une reconnaissance de l’effort inlassable consenti par le Maroc en faveur des causes africaines».

Talbi Alami a également profité de l’occasion pour parler de ses premiers objectifs à la tête de cette institution continentale. Il a dans ce sens fait part de sa volonté de «conférer davantage de présence agissante et effective à l’UPA, notamment au niveau des Nations Unies et de ses différentes instances». Il compte, par ailleurs, s’atteler, avec les membres de l’Union, à élaborer des formules capables de promouvoir l’action parlementaire africaine, à travers des sessions de formation et des rencontres communes avec leurs homologues du pourtour méditerranéen, des Parlements européen, d’Amérique latine et d’Asie.

Pour ce faire, l’ancien ministre dans le gouvernement de Driss Jettou a insisté sur la nécessité de tirer profit de l’expérience diplomatique marocaine, africaine et arabe pour renforcer les relations parlementaires et humanitaires au service du continent africain et de ses causes vitales, et pour faire face aux menaces qui guettent le continent. De même, il a mis en avant sa détermination à élargir les rôles de l’UPA, eu égard aux défis auxquels font face les institutions législatives africaines.

En politicien expérimenté, le nouveau président sait que la réussite de sa nouvelle mission passe par une meilleure entente entre les différents pays du continent africain. Il a ainsi adressé un appel aux membres des Parlements africains participant à ce 37è congrès afin d’outrepasser les conflits qui compromettent les ressources du continent et à profiter de l’intelligence collective de son capital humain en vue de l’édification d’un avenir à la hauteur des aspirations des peuples africains.

Après l’élection du président, les participants au congrès ont procédé à l’élection d’autres responsables dans des postes clés de l’Union. Le congrès a donc connu l’élection de trois vice-présidents, à la reconduction du secrétaire général de l’Union pour un mandat de 4 ans ainsi qu’à l’élection des membres du comité exécutif.

A noter enfin que l’UPA est une organisation interparlementaire continentale créée à Abidjan le 13 février 1976 regroupant 40 Etats membres, outre des Etats observateurs.

Le comité exécutif de l’UPA est chargé d’orienter, d’appliquer et d’assurer le suivi des recommandations et décisions prises par le congrès de l’Union. Il est également responsable du contrôle de l’action de son secrétariat général.
 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *