Vatican : Benoît XVI a été agressé lors de la messe de minuit

Le tribunal du Vatican se prononcera «d’ici quelques semaines» sur l’auteur de l’agression contre Benoît XVI la nuit de Noël, en tenant compte en particulier de son état psychique, a indiqué dimanche son président dans une interview au journal des évêques italiens. «Il n’y a pas de nombreuses recherches à faire, nous n’avons besoin ni de recourir à des autorités judiciaires étrangères ni de dépositions», a déclaré à Avvenire Giuseppe Dalla Torre, qui prévoit une décision «d’ici quelques semaines». «Après une phase préliminaire pour déterminer la nature du délit, il faudra tenir compte tant des aspects objectifs que subjectifs. Le fait que cette femme n’était pas armée peut aider à qualifier le geste», a-t-il ajouté. Susanna Maiolo, une Italo-Suisse de 25 ans s’était précipitée sur le Pape au début de la messe de minuit, entraînant la chute de Benoît XVI qui avait toutefois pu célébrer l’office normalement. Après avoir été interrogée par la gendarmerie vaticane, elle a été conduite dans une institution psychiatrique. Selon la presse italienne, la jeune femme, qui avait tenté le même geste lors de la messe de minuit l’an dernier, a déclaré aux médecins qu’elle «ne voulait pas faire de mal au Pape, seulement lui demander de l’aide pour les plus faibles».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *