Villepin annonce une série de mesures en faveur des banlieues

Ces mesures interviennent simultanément à l’instauration de l’état d’urgence qui permet de décréter le couvre-feu dans certaines zones du pays pour y ramener l’ordre.
Le Premier ministre a annoncé la création prochaine "d’une grande agence de la cohésion sociale et de l’éaglité des chances", qui sera "l’interlocuteur des maires pour toutes les questions relatives aux quartiers sensibles".
Il a également promis la création de "15 zones franches urbaines supplémentaires" pour inciter les entreprises à s’installer dans ces quartiers.
"20.000 contrats d’accompagnement pour l’emploi et contrats d’avenir seront réservés" aux quartiers difficiles, a encore déclaré M. de Villepin, qui a précisé que le gouvernement allait "dégager 25% de moyens supplémentaires sur deux ans" pour l’Agence nationale de rénovation urbaine.
Sur le plan de l’éducation, Dominique de Villepin a annoncé la création, "dès janvier 2006, de 5.000 postes d’assistants pédagogiques pour les 1.200 collèges des quartiers sensibles" et le déblocage de 100 millions d’euros supplémentaires pour les associations en 2006.
"La lutte contre toutes les discriminations doit devenir une priorité pour la communauté nationale", a encore affirmé le Premier ministre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *