Washington maintient la pression sur Pyongyang

Les Etats-Unis cherchent à maintenir la pression sur la Corée du Nord pour l’amener à plus de souplesse dans sa position à l’égard de l’armement atomique que Washington l’accuse de chercher à développer.
C’est l’une des raisons qui expliquent le déplacement du secrétaire d’Etat américain, Colin Powell à Pékin où il est arrivé hier venant de Tokyo. Il devait ainsi évoquer avec les responsables chinois la recherche d’une solution pacifique à la crise avec Pyongyang sur les ambitions nucléaires de la Corée du Nord, un allié de la Chine qui défend l’option de discussions directes entre les deux pays par opposition au forum multilatéral préconisé par l’Administration américaine.
Pyongyang agite un ensemble de menaces, nucléaires et balistiques notamment, contre Washington pour l’empêcher de l’agresser : «La situation sur la péninsule coréenne et en Asie du Nord est si alarmante qu’une guerre nucléaire peut éclater à tout moment», affirmait l’Agnece de presse nord-coréenne.
Le Président Kim Jong-Il avait même menacé de se retirer de l’accord d’armistice de 1953, qui a mis fin à la guerre de Corée, si l’Administration Bush persistait dans on attitude hostile. Cette dernière refuse toujours d’engager un dialogue direct avec ce pays comme il l’exige. Elle essaie néanmoins de désamorcer la crise pour mieux se consacrer à l’Irak. C’est ainsi que Colin Powell a cherché à se montrer conciliant en déclarant que son pays «souhaite aider la Corée du Nord et son peuple qui meurt de faim».
Pyongyang est en train de faire monter les enchères. Affaibli par plusieurs années de sécheresse, de pénuries alimentaires et de famines à répétitions, le régime nord-coréen souhaite obtenir de Washington une aide économique conséquente qui constituerait aussi une reconnaissance diplomatique de facto en échange de l’abandon éventuel de sa course à l’armement nucléaire et balistique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *